Détecteurs de radars : ce que dit la loi française en 2021

L’utilisation, la possession et le transport d’un détecteur de radars font parti des interdictions de la loi en France. Mais concrètement, que dit la loi française en 2021 sur les détecteurs de radars ? Vous trouverez une réponse à cette question dans cet article.

Loi française en 2021 sur les détecteurs de radars

La possession et l’utilisation d’un détecteur de radar est interdite par la loi française depuis le décret du 04 Janvier 2012. D’après l’article R. 413-15 du code de la route, la détention ou le transport d’un appareil permettant de déceler ou de perturber le système de constations des infractions à la réglementation de la circulation routière ; est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la cinquième classe.

Important : Si vous voulez acheter un détecteur de radar, servez-vous de notre comparatif pour pouvoir trouver les meilleurs.

Ce que la loi interdit

En fait, les radars sont des appareils qui ont pour rôle de faire respecter aux conducteurs d’automobiles les limitations de vitesse en vigueur. Alors, pour éviter des amendes, certains des conducteurs utilisent des détecteurs de radars, des avertisseurs de radars ou des brouilleurs de radars. Or, en France la loi interdit ces équipements.

  • Détecteurs de radars

Le détecteur de radar est interdit en France. Il s’agit d’un boitier placé à l’avant d’un véhicule qui détecte les ondes électromagnétiques émises par d’autres radars. Ces derniers sont soient fixes ou mobiles et indiques leur position exacte aux conducteurs de véhicules.

  • Avertisseur de radar

Il fonctionne de manière très différente des détecteurs de radars. En effet, l’avertisseur de radar détecte et signal le radar fixe automatique grâce à la géo localisation GPS du véhicule. L’avertisseur de radar peut être sous la forme d’un boitier communicant ou une application mobile.

détecteurs de radars

  • Boitier antiradar

Cet équipement fait parti des interdit en France et visé par le code de la route. En effet, ce brouilleur antiradar perturbe les ondes électromagnétiques émise par les détecteurs radars. Ce qui empêche généralement la mesure de vitesse des véhicules.

Ce que la loi autorise

Il y a des outils qui fonctionnent de la même façon que les avertisseurs de radar. Ce sont des assistants d’aide a la conduite. En réalité, ils localisent les zones dangereuses ou la vigilance et le ralentissement sont à observer. Ils localisent des zones dans lesquels les radars ont été cachés.

Risques liés à l’utilisation de détecteurs de radars

Tout individu utilisant un détecteur de radar ou tout autre appareil qui réduit ou annule l’efficacité des radars, se voit amendé (amende de classe 5).  Ainsi, Le conducteur de véhicule pris en flagrant délit se voit six points retirer sur son permis de conduire. Le conducteur peut avoir aussi une suspension du permis de conduire pendant trois ans et une amende de 1500 euros.

A lire absolument : A quoi sert un détecteur de radars et comment fonctionnent-ils ?

Conclusion

De tout ce qui ce précède, la loi française 2021 interdit l’utilisation d’un détecteur de radar. Toute personne qui détient ou transporte un détecteur de radar permettant de déceler la présence ou de perturber le fonctionnement d’appareils servant à la constatation des infractions à la législation subira une punition de l’amende prévue pour les contraventions de la cinquième classe.  Les détecteurs de radars, les avertisseurs et brouilleurs sont des appareils interdits en France.  L’assistant d’aide à la conduite set le seul équipement autorisé en France.

Laisser un commentaire